Eduquer un enfant, c’est éduquer une nation

L’Association Maïa (Maïa signifiant Humanisme en langue Bambara) a été créée à Bobo-Dioulasso par un groupe de femmes professeurs préoccupées par le taux d’abandon scolaire massif chez les jeunes-filles, abandon du à la pauvreté, aux maladies, aux grossesses indésirées, à la maltraitance dans les familles d’accueil, au sida…  
Aminata Diallo, fondatrice et présidente de cette Association est enseignante au Lycée de Bobo-Dioulasso. L’Association Maïa a été reconnue officiellement le 25.09.1998, comme association sans but lucratif par le gouvernement du Burkina-Faso.